Comment emballer efficacement vos objets fragiles avant un déménagement?

Home » Blogue » Déménagement » Comment emballer efficacement vos objets fragiles avant un déménagement?

Déménager comporte son lot de stress et parmi eux, la crainte d’abîmer des objets qui vous sont chers. Voici quelques trucs pour éviter que vos plus beaux trésors et souvenirs se retrouvent en morceaux.

Matériel de base

Papier journal, papier bulles ou de soie, carton, couvertures, linges de coton, boîtes de qualité : tout ce matériel est à la base d’une protection adéquate de vos biens les plus fragiles. Tout au long de leur emballage, pensez « amortisseur et stabilité », vous ne voulez pas entendre vos objets durant le transport.

L’abc de l’emballage

Dans la frénésie des préparatifs d’un déménagement, le temps nous manque parfois, mais lors de l’emballage des objets fragiles, ce n’est pas le moment de gagner du temps! Travaillez à l’empaquetage au-dessus d’un coussin ou d’un tapis pour qu’une chute accidentelle ne brise pas votre bonne humeur et veillez à toujours mettre les objets les plus lourds au fond des boîtes, en remplissant tous les espaces vides de papier journal, de polystyrène ou de linges roulés serrés. Évitez que les éléments s’entrechoquent en les emballant individuellement d’abord, mais en portant aussi une attention particulière au contenu général, une fois une boîte remplie. Et, à ce propos, même les objets fragiles les mieux emballés sont à risque s’ils sont transportés dans des boîtes usées, trop souples ou déformées. Gardez vos meilleurs cartons pour vos biens les plus précieux.

Papier journal ou papier bulles?

Si le papier journal peut s’avérer salissant, il demeure un essentiel du déménagement. Économique, il fait ses preuves pour la vaisselle de tous les jours de même que pour les verres à pied — qui sont certainement les plus délicats à transporter. Quoi qu’il en soit, vous feriez toujours mieux de recouvrir et protéger vos toiles, peintures, porcelaines claires et autres bibelots que vous ne voulez pas salir avec du papier bulles. En règle générale, il est également plus efficace d’emballer « bulles contre objet », cela réduira les contacts de manière optimale.

Le risque des piles

Il est tentant de saisir une pile d’assiettes, de bols ou de verres à même leur étagère et de les emmailloter rapidement dans un linge de cuisine pris dans le tiroir d’en dessous. Mais si vous préférez votre vaisselle en un morceau, prenez le temps de mettre une couche de protection — papier journal, chiffon ou autre — entre chaque pièce et d’éviter les piles de plus de quatre articles d’une même série. À moins que vous soyez mosaïste, il ne faut pas lésiner sur cette précaution. Le temps que vous « perdrez » pourrait vous faire économiser des sous.

Finalement, quelques bons vieux trucs qui assureront un déplacement tout en douceur : regroupez les boîtes d’objets fragiles entre elles et indiquez aux déménageurs qu’elles sont précieuses; identifiez-les au feutre « FRAGILE – HAUT »; fixez les ouvertures avec du ruban adhésif et remplissez-les de façon à ce qu’elles se referment à angles droits. Ne surchargez pas vos boîtes et tout devrait tenir la route!

dans Déménagement par devcom Laisser un commentaire

Laisser un commentaire